Mar 162013
 

Ce post fait suite à la première partie de l’installation complète d’un serveur web/mail/ftp/… disponible à l’adresse suivante: Installation Partie 1

A ce stade, vous devez donc disposer d’un serveur sous debian (squeeze) avec le network configuré et un accès ssh (local ou distant.) La première partie de l’installation permet d’effectuer les quelques vérifications fondamentales avant de commencer l’installation. (Entre autre la bonne configuration du réseau, nom de machine etc.)

Il est donc temps de passer à l’installation des différentes dépendances.

Installation de Postfix, Courier, Saslauthd, MySQL, rkhunter, binutils

Nous commençons par la mise en place du serveur mail, de MySQL ainsi que de différents outils nécessaires à la sécurité.

Vous aurez à répondre aux questions suivantes:

General type of mail configuration: <– Internet Site
System mail name: <– nomdeserveur.exemple.com
New password for the MySQL « root » user: <– votremdpsql
Repeat password for the MySQL « root » user: <– votremdpsql
Create directories for web-based administration? <– No
SSL certificate required <– Ok

N’oubliez pas de bien noter votre mot de passe MySQL. Il vous sera nécessaire par la suite.
Nous allons également modifier la configuration de MySQL pour que l’écoute se fasse sur toutes les interfaces du serveur (et non uniquement Localhost)

Commentez la ligne bind-address = 127.0.0.1
Votre fichier my.cnf doit ressembler à cela:

[…]
# Instead of skip-networking the default is now to listen only on
# localhost which is more compatible and is not less secure.
#bind-address = 127.0.0.1
[…]

On peut dès à présent vérifier le bon fonctionnement de MySQL:

Doit renvoyer:
[email protected]:~# netstat -tap | grep mysql
tcp        0      0 *:mysql                 *:*                     LISTEN      10457/mysqld
[email protected]:~#

Il est également nécessaire de recréer les certificats SSL pour courier. (Ceux-ci sont créés avec le hostname localhost. On souhaite les recréer pour intégrer le nom de notre serveur (nomdeserveur.exemple.com.)
On commence par supprimer les certificats présents:

On modifie ensuite les deux fichiers imapd.cnf et pop3d.cnf en remplacant le paramètre CN=localhost par CN=nomdeserver.exemple.com

[…]
CN=server1.example.com
[…]

[…]
CN=server1.example.com
[…]

Puis on recrée les certificats:

Il ne reste plus qu’à redémarrer le serveur courier:

Installation de Amavisd-new, SpamAssassin, And Clamav

Suit l’installation de l’antispam et antivirus, plus leur dépendances, que l’on lancera avec la commande suivante:

Nous pouvons stopper le processus spamassassin et le supprimer du script de démarrage automatique car ISPConfig a sa propre façon de le lancer via amavisd.

  4 commentaires à “Installation d’un serveur dédié sous Debian avec ISPConfig (suite)”

  1. Bonjour, j’ai le même problème que Jacquet, impossible d’accéder à phpmyadmin! J’ai le droit à 404 Not Found! Ne faut-il pas configurer un minimum phpmyadmin?
    Merci d’avance.
    Cordialement.

  2. Merci et merci. Tout petit prob, je ne peux accéder à phpmyadmin

  3. […] Installation d’un serveur dédié sous Debian avec ISPConfig 3: Partie 1 Partie 2 […]

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.