Mai 092013
 

Grâce à l’utilisation des dépôts et au package de Web Wack Creations (http://bugs.web-wack.at/), il est possible d’installer Roundcube en quelques clics comme webmail via ISPConfig. L’avantage de cette intégration est double car en plus de simplifier l’installation, le package met automatiquement en place les liens nécessaires pour permettre aux utilisateurs de Roundcube de gérer leurs paramètres tels que le filtrage de mails, le répondeur automatique etc.

Utilisation des dépôts

L’installation de Roundcube va se faire par l’intermédiaire des dépôts. Dans l’onglet Système sélectionnez Dépôt dans la section Applications & Plugins.

ISPConfig 3, dépôts

ISPConfig 3, dépôts

Sélection du dépot

Sélectionner Ajouter une entrée dans la fenêtre de sélection entrée le nom et l’url du dépôt. (Laisser les cases Utilisateur et Mot de passe vides.)

Nom: web wack creations
url: http://repo.web-wack.at/ispconfig3/

N’oubliez pas de cochez la case Actif puis enregistrez.

Mise à jour des paquets

Sélectionnez à présent paquets dans le menu à gauche puis choisissez update package list afin de mettre à jour la liste des paquets (avec le nouveau dépôt que l’on a sélectionné à l’étape précédente.) Vous devriez voir apparaître un nouveau paquet à savoir Roundcube.

ISPConfig 3, paquets

ISPConfig 3, paquets

Installation Roundcube

L’installation de Roundcube à partir de ce point est on ne peut plus simple: Cliquez sur Install Now puis cliquez sur next.
Et c’est tout, en deux clics vous avez installé votre accès webmail. Il est dès à présent accessible via l’interface suivante : http://votreserver.com:8081/roundcube/

Il reste toutefois quelques petites modifications à faire afin de le rendre complètement fonctionnel. La première modification à faire est la configuration du serveur:

Il vous faudra pour cela vous connecter en ssh à votre serveur. (oui on n’y échappe rarement très longtemps…)

Modifier la ligne suivante:

Remarque : Si vous souhaitez utiliser plusieurs noms de domaines simultanément, il est préférable de laisser cette ligne de configuration inchangée, à savoir : $rcmail_config[‘default_host’] =  »;
De cette façon, roundcube choisira automatiquement le bon serveur selon l’adresse mail entrée par l’utilisateur.

Ceci permet de spécifier à Roundcube le serveur à utiliser par défaut lors de la connexion d’un utilisateur. (Vous pourriez spécifier un serveur distant si tel était le cas mais nous resterons dans le cas d’utilisation classique.)

Enfin, si vous avez forcé l’utilisation de https pour l’interface admin ISPConfig, une dernière modification est à effectuer, à savoir modifier le fichier config.inc.php  de roundcube.

Changer le port si nécessaire (8080 par défaut, il doit correspondre au port utiliser pour accéder à votre interface d’administration ISPConfig) et spécifiez  https:// à la place du  http:// sur la ligne de configuration $rcmail_config[‘soap_url’]

Desactivation de suhosin

Il est également important de désactiver suhosin pour que Roundcube puisse fonctionner correctement. Si tel n’est pas le cas, vous verrez probablement apparaître l’erreur suivante:

ERROR: Wrong ‘suhosin.session.encrypt’ option value. Read REQUIREMENTS section in INSTALL file or use Roundcube Installer, please!

Pour résoudre le problème, il vous faut désactiver suhosin dans apache.

Ajouter les lignes suivantes à la fin du fichier php.ini

N’oubliez pas de redémarrer apache.

Redirection

Votre webmail est à présent disponible et fonctionnel. Toutefois, vous pouvez juger utile de mettre en place une redirection afin de simplifier l’adresse d’accès au webmail. Pour cela, il existe deux solutions.

Redirection simple

Il s’agit de la façon la plus simple de faire. Toutefois, elle présente l’inconvénient de rediriger l’utilisateur vers la première url de façon non transparente. Dans l’onglet Sites, sélectionner le site web sur lequel vous souhaitez faire la redirection puis l’onglet Options. Vous devrez ensuite ajouter dans le cadre directives apache:

Redirection transparente

Pour effectuer une redirection transparente pour l’utilisateur. (Il ne verra donc plus que l’url qu’il aura entré en premier lieu) il vous faut tout d’abord vous assurer de l’activation de mod_proxy sur votre serveur. Via une console en ssh activez mod_proxy

Si celui-ci était déjà activé, un message vous le fera savoir. Autrement n’oubliez pas de redémarrer votre serveur apache.

Après cela il vous suffit d’ajouter dans les directives apaches du site de votre choix (cf. paragraphe sur la redirection simple)

Vous avez ainsi accès à votre webmail via l’adresse suivante: http://site_web_selectionné/webmail

Interface Roundcube

Interface Roundcube

Pour vous connecter au webmail, il vous faudra avoir au préalable créé votre boite mail. Je vous invite pour cela à suivre la section correspondante sur le tutoriel ISPConfig 3, premiers pas. Enfin, en cas de soucis n’hésitez pas à faire part de vos questions en commentaire, je serais ravi de vous aider. Un tutoriel suivra sur la personnalisation de Roundcube (tel que l’ajout de menu contextuels ou d’autres plugins divers.)

Mar 272013
 

Ce post  fait suite à mon tutoriel en deux parties concernant l’installation d’un serveur dédié complet en vue de l’utilisation d’ISPConfig 3 pour l’administration. Vous pouvez trouver les deux premières parties du tutoriels aux adresses suivantes:

Installation d’un serveur dédié sous Debian avec ISPConfig 3:
Partie 1
Partie 2

Installation d’ISPConfig 3:

Je pars donc du principe qu’à ce stade, vous disposez d’un serveur Debian avec toutes les dépendances nécessaires au bon fonctionnement d’ISPConfig 3. (Cf. ci-dessus)

Il ne reste donc plus qu’à lancer l’installation à proprement parler (puis nous configurerons Roundcube comme client webmail.)

Récupération de la dernière release d’ISPConfig 3

Dans le dossier de votre choix, (votre répertoire home ou autre) crée un dossier temporaire et récupérer la dernière version d’ISPConfig 3

Installation d’ISPConfig 3

Il ne reste plus qu’à lancer l’installation; une fois dans le dossier ispconfig3_install/install/ lancer le script d’installation:

Le script d’installation se déroule alors selon le schéma suivant: (En rouge les réponses que vous devrez personnaliser.)

[email protected]:/tmp/ispconfig3_install/install# php -q install.php

ISPConfig 3

>> Initial configuration

Operating System: Debian 6.0 (Squeeze/Sid) or compatible

Following will be a few questions for primary configuration so be careful.

Default values are in [brackets] and can be accepted with .

Tap in « quit » (without the quotes) to stop the installer.
Select language (en,de) [en]: <– ENTER

Installation mode (standard,expert) [standard]: <– ENTER

Full qualified hostname (FQDN) of the server, eg server1.domain.tld  [server1.example.com]: <– nomdeserver.votrenomdedomaine.com

MySQL server hostname [localhost]: <– ENTER

MySQL root username [root]: <– ENTER

MySQL root password []: <– votremotdepasserootSql

MySQL database to create [dbispconfig]: <– ENTER

MySQL charset [utf8]: <– ENTER

Generating a 2048 bit RSA private key

….+++

……………………….+++

writing new private key to ‘smtpd.key’

—–

You are about to be asked to enter information that will be incorporated

into your certificate request.

What you are about to enter is what is called a Distinguished Name or a DN.

There are quite a few fields but you can leave some blank

For some fields there will be a default value,

If you enter ‘.’, the field will be left blank.

—–

Country Name (2 letter code) [AU]: <– fr

State or Province Name (full name) [Some-State]: <– département

Locality Name (eg, city) []: <– ville

Organization Name (eg, company) [Internet Widgits Pty Ltd]: <– nomdevotrecompagnie

Organizational Unit Name (eg, section) []: <– ENTER

Common Name (eg, YOUR name) []: <– votrenom

Email Address []: <– adressemail

Configuring Jailkit

Configuring Dovecot

Configuring Spamassassin

Configuring Amavisd

Configuring Getmail

Configuring Pureftpd

Configuring BIND

Configuring Apache

Configuring Vlogger

Configuring Apps vhost

Configuring Firewall

Installing ISPConfig

ISPConfig Port [8080]: <– portdAccesIspconfig

Configuring DBServer

Installing ISPConfig crontab

no crontab for root

no crontab for getmail

Restarting services …

Stopping MySQL database server: mysqld.

Starting MySQL database server: mysqld.

Checking for corrupt, not cleanly closed and upgrade needing tables..

Stopping Postfix Mail Transport Agent: postfix.

Starting Postfix Mail Transport Agent: postfix.

Stopping amavisd: amavisd-new.

Starting amavisd: amavisd-new.

Stopping ClamAV daemon: clamd.

Starting ClamAV daemon: clamd Bytecode: Security mode set to « TrustSigned ».

.

If you have trouble with authentication failures,

enable auth_debug setting. See http://wiki.dovecot.org/WhyDoesItNotWork

This message goes away after the first successful login.

Restarting IMAP/POP3 mail server: dovecot.

Restarting web server: apache2 … waiting ..

Restarting ftp server: Running: /usr/sbin/pure-ftpd-mysql-virtualchroot -l mysql:/etc/pure-ftpd/db/mysql.conf -l pam -Y 1 -8 UTF-8 -H -D -b -O clf:/var/log/pure-ftpd/transfer.log -E -u 1000 -A -B

Installation completed.

[email protected]:/tmp/ispconfig3_install/install#

 Le script d’installation configure automatiquement tous les services concernés. Il ne vous est donc normalement pas nécessaire de faire une configuration manuelle supplémentaire.

Premier accès à l’interface web ISPConfig 3

vous pouvez dès à présent accéder à l’interface web via l’adresse suivante: (les valeurs en bleu sont à reprendre selon votre configuration.)

http://nomdeserver.votrenomdedomaine.com:8080

Votre premier login s’effectue sous le nom d’utilisateur admin et mot de passe admin
Il est bien évidemment impératif de changer au moins le mot de passe pour des raisons évidentes de sécurité.

Vous disposez à présent d’une interface de configuration conviviale pour gérer la plupart des opérations courantes sur un serveur web. Un court article suivra concernant l’installation de roundcube via ISPConfig3 afin de disposez également du client webmail que nous avons omis jusqu’à présent. Je présenterais dans les posts suivants les différentes étapes de l’administration d’un serveur à l’aide d’ISPConfig 3.

Une fois de plus, n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires.

Sources

Comme précisé dans le premier post sur l’installation d’ISPConfig, celui-ci est grandement tiré du tutoriel d’installation (en anglais) disponible sur le site de howtoforge:

http://www.howtoforge.com/perfect-server-debian-squeeze-with-bind-and-dovecot-ispconfig-3

N’hésitez donc pas à y faire un tour.

Vous trouverez également des informations sur le site d’ISPConfig:

http://www.ispconfig.org/

Mar 162013
 

Ce post fait suite à la première partie de l’installation complète d’un serveur web/mail/ftp/… disponible à l’adresse suivante: Installation Partie 1

A ce stade, vous devez donc disposer d’un serveur sous debian (squeeze) avec le network configuré et un accès ssh (local ou distant.) La première partie de l’installation permet d’effectuer les quelques vérifications fondamentales avant de commencer l’installation. (Entre autre la bonne configuration du réseau, nom de machine etc.)

Il est donc temps de passer à l’installation des différentes dépendances.

Installation de Postfix, Courier, Saslauthd, MySQL, rkhunter, binutils

Nous commençons par la mise en place du serveur mail, de MySQL ainsi que de différents outils nécessaires à la sécurité.

Vous aurez à répondre aux questions suivantes:

General type of mail configuration: <– Internet Site
System mail name: <– nomdeserveur.exemple.com
New password for the MySQL « root » user: <– votremdpsql
Repeat password for the MySQL « root » user: <– votremdpsql
Create directories for web-based administration? <– No
SSL certificate required <– Ok

N’oubliez pas de bien noter votre mot de passe MySQL. Il vous sera nécessaire par la suite.
Nous allons également modifier la configuration de MySQL pour que l’écoute se fasse sur toutes les interfaces du serveur (et non uniquement Localhost)

Commentez la ligne bind-address = 127.0.0.1
Votre fichier my.cnf doit ressembler à cela:

[…]
# Instead of skip-networking the default is now to listen only on
# localhost which is more compatible and is not less secure.
#bind-address = 127.0.0.1
[…]

On peut dès à présent vérifier le bon fonctionnement de MySQL:

Doit renvoyer:
[email protected]:~# netstat -tap | grep mysql
tcp        0      0 *:mysql                 *:*                     LISTEN      10457/mysqld
[email protected]:~#

Il est également nécessaire de recréer les certificats SSL pour courier. (Ceux-ci sont créés avec le hostname localhost. On souhaite les recréer pour intégrer le nom de notre serveur (nomdeserveur.exemple.com.)
On commence par supprimer les certificats présents:

On modifie ensuite les deux fichiers imapd.cnf et pop3d.cnf en remplacant le paramètre CN=localhost par CN=nomdeserver.exemple.com

[…]
CN=server1.example.com
[…]

[…]
CN=server1.example.com
[…]

Puis on recrée les certificats:

Il ne reste plus qu’à redémarrer le serveur courier:

Installation de Amavisd-new, SpamAssassin, And Clamav

Suit l’installation de l’antispam et antivirus, plus leur dépendances, que l’on lancera avec la commande suivante:

Nous pouvons stopper le processus spamassassin et le supprimer du script de démarrage automatique car ISPConfig a sa propre façon de le lancer via amavisd.