Oct 112013
 

Bonjour à tous,

Lorsque j’ai souhaité mettre en ligne mon premier site Web, il s’est posé la fatidique question de l’hébergement de celui-ci. Faut-il opter pour une solution payante de (soi-disant) meilleure qualité ou existe-t-il des sites proposants un hébergement gratuit complet ET efficace? Aussi, et même si ce post pourrait s’apparenter à une page de pub (ce qui n’est pas le but) je souhaitais vous faire part de ma découverte de Hostinger. Un hébergeur gratuit plus que respectable.

Vous l’aurez compris, ce blog est aujourd’hui hébergé chez Hostinger et je ne rencontre que très rarement des soucis ou coupures de services.

Hostinger, des caractéristiques improbables…

Lorsque j’ai mis ce site en ligne pour la première fois, j’utilisais l’offre d’hébergement de Olympe qui était à peu près correcte (avec 200 Mo d’espace disponible de mémoire) mais le service était bien trop instable à mon goût. Je me suis donc mis en quête d’un nouvel hébergeur.

Quand je suis arrivé sur le site d’Hostinger, j’ai eu beaucoup de mal à croire à toutes les caractéristiques annoncées:

  • 2 Go d’espace disque
  • 100 Go de trafic
  • php 5.2; 5.3; 5.4 et MySql 5.1
  • Pas de publicité, bien évidemment (je considère cela comme une contrainte impérative)
  • 2 adresses Emails, 2 comptes FTP et 2 bases de données distinctes

J’avoue ne pas encore trop comprendre ou ils retrouvent leur argent mais ils annoncent sur leur site vouloir gagner en popularité et que c’est la raison principale pour nous offrir un hébergement gratuit. Ils promettent également que cet hébergement restera toujours gratuit et nous ne pouvons que leur faire confiance sur ce point. J’espère que les réalités du marché ne feront pas changer ce point…

Continue reading »

Mar 162013
 

Ce post fait suite à la première partie de l’installation complète d’un serveur web/mail/ftp/… disponible à l’adresse suivante: Installation Partie 1

A ce stade, vous devez donc disposer d’un serveur sous debian (squeeze) avec le network configuré et un accès ssh (local ou distant.) La première partie de l’installation permet d’effectuer les quelques vérifications fondamentales avant de commencer l’installation. (Entre autre la bonne configuration du réseau, nom de machine etc.)

Il est donc temps de passer à l’installation des différentes dépendances.

Installation de Postfix, Courier, Saslauthd, MySQL, rkhunter, binutils

Nous commençons par la mise en place du serveur mail, de MySQL ainsi que de différents outils nécessaires à la sécurité.

Vous aurez à répondre aux questions suivantes:

General type of mail configuration: <– Internet Site
System mail name: <– nomdeserveur.exemple.com
New password for the MySQL « root » user: <– votremdpsql
Repeat password for the MySQL « root » user: <– votremdpsql
Create directories for web-based administration? <– No
SSL certificate required <– Ok

N’oubliez pas de bien noter votre mot de passe MySQL. Il vous sera nécessaire par la suite.
Nous allons également modifier la configuration de MySQL pour que l’écoute se fasse sur toutes les interfaces du serveur (et non uniquement Localhost)

Commentez la ligne bind-address = 127.0.0.1
Votre fichier my.cnf doit ressembler à cela:

[…]
# Instead of skip-networking the default is now to listen only on
# localhost which is more compatible and is not less secure.
#bind-address = 127.0.0.1
[…]

On peut dès à présent vérifier le bon fonctionnement de MySQL:

Doit renvoyer:
[email protected]:~# netstat -tap | grep mysql
tcp        0      0 *:mysql                 *:*                     LISTEN      10457/mysqld
[email protected]:~#

Il est également nécessaire de recréer les certificats SSL pour courier. (Ceux-ci sont créés avec le hostname localhost. On souhaite les recréer pour intégrer le nom de notre serveur (nomdeserveur.exemple.com.)
On commence par supprimer les certificats présents:

On modifie ensuite les deux fichiers imapd.cnf et pop3d.cnf en remplacant le paramètre CN=localhost par CN=nomdeserver.exemple.com

[…]
CN=server1.example.com
[…]

[…]
CN=server1.example.com
[…]

Puis on recrée les certificats:

Il ne reste plus qu’à redémarrer le serveur courier:

Installation de Amavisd-new, SpamAssassin, And Clamav

Suit l’installation de l’antispam et antivirus, plus leur dépendances, que l’on lancera avec la commande suivante:

Nous pouvons stopper le processus spamassassin et le supprimer du script de démarrage automatique car ISPConfig a sa propre façon de le lancer via amavisd.